HEL
Bâtiment agricole
Vidaillat – 23

POLYCULTURE
LIEU Vidaillat – Creuse
MAÎTRISE D’OUVRAGE GAEC des Hélianthes
PROGRAMME Bâtiment agricole

MISSION PC
DATE 2014 > 2018
PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Sans chauffage
SURFACE 530 m² SU
COÛT DES TRAVAUX 120 000 €HT

État initial !
Réalisation

NOTICE ARCHITECTURALE

Construire un bâtiment agricole.

Faire appel à une architecte pour construire un bâtiment agricole au programme polymorphe : des cochons, des chevrettes, des génisses, du foin, un moulin, un réservoir à eau, un lieu d’accueil du public, un bureau, un lieu de stockage des denrées.

Dessiner avec la connaissance de chacun, les contraintes de circulation et de hauteur du tracteur, le passage des bêtes, l’exposition, le terrain, le soleil.

Imaginer. Le projet n’a rien d’exceptionnel en terme d’architecture. Simplement, il est atypique dans la production des hangars agricoles : sa forme irrégulière découle de sa fonction et de son programme, et de la production polyculturelle du GAEC des Hélianthes (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun).

APPROCHE ENVIRONNEMENTALE

Les Hélianthes regroupent des agriculteurs engagés dans l’écologique et la société.

  • Polyculture, comme les fermes traditionnelles creusoises : bovins de race limousine pour la viande, porc transformé sur place, chèvres pour le lait et le fromage, poules pour les œufs, tournesol pour l’huile, rutabagas pour les porcs, et… herbe pour les bovins !
  • Circuit court : sur les marchés, en livraison directe, point de vente à la ferme. Il sera un lieu de rencontre et de débat une fois par mois.
  • Poly-activités : les membres du GAEC sont aussi : élu régional, membres actifs d’une association d’accueil de jeunes et de développement du monde rural, à l’origine d’un marché nocturne de pays avec prévente sur internet.

DESCRIPTIF TECHNIQUE

Le choix principal est celui du savoir-faire local et des matériaux locaux :

  • bois lamellé collé d’un fournisseur situé à 8 km,
  • bois locaux : mélèze et douglas, pour la structure et le bardage,
  • absence de traitement chimique : les bois sont laissés bruts sans traitement qui risquerait d’empoisonner les bêtes.